top of page
  • Photo du rédacteurPARLEMENT DE WALLONIE

Les besoins en formation des pouvoirs locaux



  • Question écrite du 26/01/2023

    • de LAFFUT Anne

    • à COLLIGNON Christophe, Ministre du Logement, des Pouvoirs locaux et de la Ville

Alors que les pouvoirs locaux sont un vecteur d'emplois important, particulièrement en région rurale, aucune formation générale n'est à ce jour proposée par l'IFAPME aux candidats désireux de s'orienter vers une carrière au sein d'une commune, d'un CPAS ou d'une province. Pareilles formations, intégrant par exemple des notions générales de maîtrise des outils informatiques et de connaissance des institutions locales - de leur fonctionnement et de leurs missions - ne pourraient-elles être envisagées et proposées dans un avenir proche ?

  • Réponse du 06/03/2023

    • de COLLIGNON Christophe

Cette question concerne essentiellement les compétences de mon collègue en charge de l'IFAPME. Cela étant, la formation est un axe majeur d’une politique de gestion des ressources humaines soutenante pour l’atteinte des objectifs des pouvoirs locaux. Un tissu d’organismes de formation œuvre d’ores et déjà à rencontrer les besoins identifiés. L’IFAPME en est un acteur important qui dispense de nombreuses formations aux agents des administrations locales. C’est également le cas dans le cadre du dispositif de réduction du temps de travail que j’ai initié. Par ailleurs, dans le cadre du plan d’action que j’ai élaboré dans la perspective de la réforme de la Fonction publique locale, le Conseil régional de la Formation (CRF) est chargé : - de mener une réflexion quant au développement de nouveaux titres de compétence qui permettent l’accès à certaines fonctions au sein de la Fonction publique locale et formuler des propositions ; - de proposer des pistes d’évolution des dispositifs de formation et de développement des compétences afin d’être plus en adéquation avec les besoins des pouvoirs locaux. Au sein du CRF une plateforme des organismes agréés a été créée en vue de coordonner des réponses à ces questions. L’IFAPME en est un acteur à part entière. La place de la formation de base et des formations liées à la digitalisation est partie intégrante de la réflexion. Les résultats de ces travaux sont attendus pour la fin de ce semestre.

10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page