top of page
  • janssenscarole9

« LES CONSÉQUENCES DU PROGRAMME D’ACHAT 2024-2025 DE LA SOCIÉTÉ PUBLIQUE DE GESTION DE L’EAU (SPGE) SUR LE PLAN D’INVESTISSEMENT COMMUNAL (PIC) 2022-2024 »

Dernière mise à jour : 17 avr.




Mme Laffut (MR). – Monsieur le Ministre, le 29 décembre 2023, la SPGE a communiqué aux organismes d’assainissement agréés son programme d’achat 2024 et 2025, reprenant les seuls dossiers pouvant être mis en marché durant les deux prochaines années, c’est-à-dire 2024 et 2025, selon les priorités reprises dans le contrat de gestion et notamment les PGDH 3 – les troisièmes plans de gestion de districts hydrographiques.


C’est un programme incontestablement moins ambitieux que la programmation établie selon les balises du plan d’investissement et les contraintes du PIC. Pour rappel, en 2021, concernant le PIC 2022- 2024, la SPGE avait, dès 2022, validé un cofinancement important afin de mener des travaux d’égouttage tant en exclusif qu’en conjoint. Conséquence de cette annonce inattendue au niveau des communes, un nombre important de dossiers de voirie PIC avec égouttage ne sont donc plus aujourd’hui cofinancés, sans que les délais – projets à déposer pour juin 2024 – ne permettent de sortir d’autres projets pour utiliser les moyens financiers disponibles.


Précisons que si la SPGE indique réétudier ces programmes d’achat 2024-2025 et au-delà afin de donner de la visibilité, en juin, cette année, le respect de l’enveloppe des 150 millions d’euros par an à l’échelle de la Wallonie n’évoluera qu’à la marge et serait de toute façon incompatible avec les délais des dossiers PIC. Partant, Monsieur le Ministre, pouvez-vous vous satisfaire de cette situation et comptez-vous prolonger les délais initialement arrêtés pour les dossiers ?

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page