top of page
  • Photo du rédacteurPARLEMENT DE WALLONIE

LECADASTRE DES POINTS DES AIDES À LAPROMOTION DE L’EMPLOI (APE)

Mme Laffut (MR). – Madame la Ministre, suite à la réforme du dispositif aide à la promotion de l’emploi – en abrégé, APE –, en 2022, ainsi qu’à la publication du cadastre y lié, la transparence de ce mécanisme a été renforcée, ce qui est à saluer. Néanmoins, si l’on analyse plus en profondeur les chiffres communiqués et qu’on les compare avec le précédent cadastre de 2019, un point nous interpelle particulièrement. En effet, en 2019, le cadastre recensait environ 45 480 équivalents temps plein subventionnés via le dispositif APE, tandis que le cadastre 2022 nous renseigne une augmentation de ces équivalents temps plein, avec un nombre total de 50 417. Or, depuis 2019, il existe un moratoire sur la création de nouveaux postes APE pour raisons budgétaires. J’aurais aimé savoir quelles sont les explications à donner à ce paradoxe. Comment concilie-t-on des chiffres inconciliables, à savoir un moratoire sur la création de nouveaux postes APE et l’augmentation de nombreux équivalents temps plein subsidiés ?




7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page