top of page
  • FÉDÉRATION W-B

Le projet Modul R



Question de Mme Laffut :


En date du 11 juin 2021, il avait été présenté le projet MODUL R ou l’ambition de la

Fédération Wallonie-Bruxelles de porter un système de construction reproductible à

la fois rapide, économique et soutenable pour les établissements scolaires. À

destination des écoles fondamentales, MODUL R propose un ensemble de

préfabrication en bois simple, alliant qualité architecturale, maîtrise des aspects

financiers et une haute performance environnementale, en sus d’une rapidité

d’exécution. Aussi, Monsieur le Ministre, pourriez-vous faire le point sur l’état de

progression de ce projet ? Disposeriez-vous de données quant à l’implémentation du

MODUL R dans le paysage scolaire en Fédération Wallonie-Bruxelles ? Quel est le

bilan y afférent ? Comment ce modèle est-il promu auprès des fédérations de

pouvoirs organisateurs ?


Réponse du Ministre Daerden :


Lors de la présentation et l’inauguration en juin 2021, nous avons pu découvrir

une maquette grandeur nature du MODUL R. Celle-ci était composée de deux

classes superposées avec un module escalier et des circulations. Construit sur le

site de Stabilame à Mariembourg, la maquette a permis à l’équipe de conception

(les bureaux d’architecture Matador et Kiss et leurs partenaires) de procéder à

toute une série de tests sur les propriétés et les performances techniques du

système, de sa fabrication en usine à son parachèvement.


Le premier vrai « prototype », c’est-à-dire la construction complète d’une école

avec ce procédé constructif, est actuellement en cours de développement par

WBE via le projet-pilote de reconstruction de l’école fondamentale annexée à

l’Athénée royal de La Louvière.


La concrétisation de la reconstruction de l’école passera par le lancement de

deux marchés publics de travaux distincts : un premier marché pour la

démolition et le désamiantage des bâtiments RTG existants et un second marché

pour la construction du projet-pilote.


En sa séance du 12 mai 2022, le Gouvernement a approuvé le mode de

passation du marché de travaux relatif à la construction de ce projet pilote.

Il est prévu que la phase « Projet définitif » soit commandée au bureau d’étude

début septembre 2022. Les deux dossiers de marchés publics seront ensuite

établis en vue de recevoir les offres. L’attribution de ces deux marchés devrait

être réalisée à la fin du premier semestre 2023.


Suivant ce planning, les travaux devraient débuter en septembre/octobre 2023.

Compte tenu de l’aspect préfabrication, le planning de chantier est réduit à une

année. Le bâtiment devrait donc être livré pour la rentrée de septembre 2024.

Les élèves de la section fondamentale seront temporairement relogés dans les

autres bâtiments de l’Athénée. La construction du prototype et le monitoring qui

s’en suivra, permettront d’effectuer une dernière vérification du système.


Concernant la diffusion plus large du projet et sa mise à disposition, plusieurs

Directions régionales de WBE et d’autres pouvoirs organisateurs ont déjà eu

l’occasion de manifester leur intérêt pour le MODUL R.


Parallèlement au développement du projet de la Louvière, l’équipe de conception

travaille sur un « vade-mecum », véritable mode d’emploi à destination de tous

les PO qui souhaiteraient faire appel à ce système. Ce vade-mecum est prévu en

trois parties. Les deux premières comprendront une description des enjeux de la

recherche-développement MODUL R et du système qui en est issu, ainsi qu’une

aide à la conception (implantation, composition, budgétisation, etc.) de projets

d’écoles selon ce système modulaire. La troisième partie, plus technique,

comprendra les indications pour la mise en œuvre (prescriptions techniques, aide

à la passation du marché de travaux, etc.).


La livraison des deux premières parties du Vade-mecum est prévue pour fin

2022. Cela permettra aux PO intéressés de déjà « penser leurs projets d’école en

Modul R ». Cela leur permettra d’entamer la réflexion et de mener des études de

faisabilité.


La livraison de la troisième partie sera effectuée à la réception provisoire du

prototype de La Louvière.


L’intégration de corrections via une version consolidée du vade-mecum est

également prévue à la réception définitive du prototype, après la période de

monitoring déjà évoquée.


Chacune de ces étapes sera l’occasion de mener une campagne d’information

auprès des PO et de leur fédération, en assurant une facilité de prise en main de

ce système innovant.

2 vues0 commentaire
bottom of page