• PARLEMENT DE WALLONIE

Le fonctionnement de l'asbl Be WaPP

On constate, selon Be WaPP, une évolution dans le bon sens en matière de lutte contre les déchets sauvages et la malpropreté publique. Les éditions de l’opération,

initialement intitulée « Grand Nettoyage de printemps », se succèdent et au fil des ans les tonnes de déchets ramassés ont tendance à diminuer. La mobilisation semble également, à la lecture des résultats communiqués par Be WaPP, être toujours au

rendez-vous.


Mais sur le terrain, au niveau local, la perception est quelque peu différente : les déchets sauvages sont toujours trop nombreux et les équipes parfois, voire souvent, démotivées. Certains citoyens ne répondent plus présents. Je suis interpellée par certains chiffres repris dans les résultats qui correspondent, par exemple, en matière de mobilisation citoyenne aux évaluations préalables de caisses de matériel commandées par la commune en vue de l’opération. Les surplus de matériel sont pourtant renvoyés à Be WaPP, mais ne semblent pas déduits des résultats.

Concernant la quantité de déchets ramassés, les communes communiquent le nombre de sacs bleus et de sacs transparents à Be WaPP sans aucune indication du

nombre de kilos ainsi ramassés.


Madame la Ministre, j'aurais voulu connaître votre opinion à ce sujet. À l’heure où la Wallonie accorde une place prioritaire à la lutte contre les déchets sauvages, comment assurez-vous le contrôle et l’objectivité de l'opération?





0 vue0 commentaire