top of page
  • Photo du rédacteurPARLEMENT DE WALLONIE

La récente étude de Solidaris sur l'état de santé des chômeurs de longue durée


Mme Laffut (MR). – Madame la Ministre, en ce début de mois de septembre, c’est la directrice du FOREm, Mme Vanbockestal, qui dressait un constat plutôt désabusé sur la problématique des chômeurs de longue durée. Elle disait : « Ces personnes n’ont tout simplement pas les caractéristiques nécessaires pour entamer un processus de formation long et fructueux. » Ce sont ensuite les opérateurs de type CISP qui prennent le relais, et l’on sait que ces opérateurs ont aussi des difficultés à capter ce public fragilisé. Ma collègue vient de le signaler, Jean-Pascal Labille dresse l’état de santé de cette population de chômeurs de longue durée. Il propose d’intégrer la dimension sanitaire et psychologique dans l’accompagnement des demandeurs d’emploi. On le sent, le FOREm a aujourd’hui de plus en plus de difficultés à accompagner ces personnes qui sont au chômage depuis de longues années. On se rend compte que certaines ne reprendront probablement jamais le chemin du travail. Des initiatives ont été prises, notamment les territoires zéro chômeur de longue durée, mais on ne sait pas avec quels résultats quantitatifs et à quel coût. J’aurais aimé savoir quelle était votre politique vis-à-vis de cette population fragilisée





2 vues0 commentaire

Komentarze


bottom of page