top of page
  • PARLEMENT DE WALLONIE

La possibilité de créer un parking relais (P+R) à Athus


  • Question écrite du 05/12/2022

  • de LAFFUT Anne

  • à HENRY Philippe, Ministre du Climat, de l'Energie, de la Mobilité et des Infrastructures

Lors de la dernière réunion de l'OCBM (Organes de consultations des bassins de mobilité) du Luxembourg organisée le 24 novembre 2022 à Libramont, les participants ont eu l'occasion de découvrir le Plan national de mobilité 2035 du Grand-Duché de Luxembourg, présenté par des représentants du Ministère grand-ducal de la Mobilité, et les attentes suscitées dans ce cadre par le développement d'un P+R à Athus, en complément de celui de Rodange, prévu pleinement opérationnel pour 2023. Est-il dans les intentions de Monsieur le Ministre de développer un P+R à Athus dont la gare dispose du double statut de gare belge et grand-ducale, permettant aux navetteurs de bénéficier du train gratuitement vers le Grand-Duché ? De manière plus large, aux côtés des parkings de covoiturage, quelle part compte-t-il allouer aux P+R en Wallonie dans le cadre de la stratégie régionale de mobilité ?

  • Réponse du 29/12/2022

  • de HENRY Philippe

Comme le mentionne très justement l’honorable membre, la présentation du Plan national de Mobilité 2035 de nos voisins grand-ducaux la semaine dernière lors de la réunion de l’OCBM du Luxembourg fait état de l’intention de développer un nouveau parking relais à Rodange, sur l’axe de pénétration venant de Longwy et d’Athus en direction de Luxembourg. Il indique également, sur base des cartes illustrant le plan, la possibilité de développer le même genre d’infrastructure de notre côté de la frontière, à la gare d’Athus. Notons tout d’abord qu’il s’agit là d’une suggestion du plan pour ce qui est de notre territoire et qu’à ce stade, aucun projet n’est formellement acté sur le territoire d’Athus. Toutefois, le récent PCM de la Ville d’Aubange, dont Athus fait partie, mentionne également cette piste comme étant un développement intéressant pour les navetteurs vers le Grand-Duché, en raison de l’attractivité de cette gare, vu le statut « bi-national » de l’offre ferroviaire présente. Cela étant, le développement d’un tel P+R ferroviaire relève plutôt du niveau fédéral, étant entendu qu’il s’agit de terrains de la SNCB et que c’est donc à elle d’en définir l’aménagement et les modalités d’exploitation (gestion par B Parking). Même si nous pouvons appuyer l’intérêt d’un tel projet, nous ne pouvons que renvoyer vers une nécessaire concertation tripartite entre le fédéral, la SNCB et la Ville d’Aubange pour le faire avancer. Peut-être qu’un accord entre la SNCB et les CFL, tout comme pour l’offre ferroviaire disponible à Athus, serait une piste intéressante à creuser, mais là aussi, cela sort de notre champ de compétences. Pour répondre à la seconde partie de sa question, je lui confirme que le développement des parkings-relais fait bien partie des projets qui seront soutenus par le Plan de relance, dans le cadre de l’enveloppe de 29,4M € prévue pour le projet 80. L’Administration travaille pour le moment à l’élaboration des priorités d’investissement. À ce stade, les efforts consentis se sont davantage focalisés sur les parkings de covoiturage, car une décision concernant les parkings relais est prématurée. Plusieurs questions doivent en effet encore être tranchées au sujet du budget et du planning de chacun des projets. Dans le cadre du PRW, il est en effet nécessaire que les projets soient finalisés pour 2026 au plus tard. Plusieurs sites sont actuellement à l’étude, mais la réflexion doit encore progresser avant de pouvoir acter leur réalisation.

1 vue0 commentaire
bottom of page