top of page
  • Photo du rédacteurPARLEMENT DE WALLONIE

La mobilité transfrontalière


  • Question écrite du 18/12/2023  La Régime Général des Transports Routiers (RGTR), l'un des cinq opérateurs de transport public au Grand-Duché de Luxembourg, a modifié l'itinéraire de la ligne de bus 832 et défini un nouveau point de terminus à Grass, au Grand-Duché de Luxembourg, en supprimant le point d'arrêt de bus du parking Ikea d'Arlon. Ce dernier permettait d'acheminer les travailleurs transfrontaliers belges vers la gare de Kleinbettingen. En cause, a été constaté le dépassement de la règle des 34 jours par les chauffeurs belges effectuant le trajet, à raison de six circuits quotidiens d'une durée de trente minutes chacun, pour le compte de la RGTR, du fait du manque de chauffeurs grand-ducaux disponibles pour occuper le poste. Quelles mesures Monsieur le Ministre compte-t-il mettre en œuvre pour permettre à cet arrêt d'être à nouveau opérationnel ?

  •  de LAFFUT Anne

  •  à HENRY Philippe, Ministre du Climat, de l'Energie, de la Mobilité et des Infrastructures

  • Réponse du 06/02/2024  Le ligne régulière 832 est une ligne luxembourgeoise opérée par un exploitant privé luxembourgeois pour le compte du RGTR (Régime Général des Transports Routiers). Elle reliait notamment un arrêt de bus situé à proximité du parking IKEA, parking utilisé comme parking de co-voiturage, à la gare de Kleinbettingen, situé à peine quelques kilomètres. Nous ignorons les raisons pour lesquelles le RGTR a supprimé cet arrêt. Ni le SPW, ni le TEC n’ont pas été informés et/ou consultés à ce sujet, contrairement à ce que prévoit le Règlement européen 1073/2009. La ligne TEC 80/1 qui relie Arlon à la ZAE (Zone d’activités économiques) de Sterpenich et à Luxembourg continue à desservir cet arrêt. Par ailleurs, dans le cadre de redéploiement « Gaume – Sud Ardenne », prévu au 6 juillet prochain, cette ligne évoluera. Elle sera limitée à Steinfort en passant par Grass et Kleinbettingen à raison d’un bus par heure en heure de pointe (et un bus toutes les 2h en heure creuse) de 7h à 19h en période scolaire et non scolaire. Nous regrettons le manque de chauffeurs grand-ducaux disponibles pour occuper le poste de conducteur de bus. Néanmoins, le TEC connaît une pénurie de conducteurs dans cette région, car certains fraîchement formés par le TEC, sont tentés de rejoindre des transporteurs privés luxembourgeois basés à proximité de la frontière, voire même en territoire belge. Ils commencent et terminent donc chaque jour leur service en Belgique tout en bénéficiant d’un statut de travailleurs frontaliers. Pour le reste, le dépassement de la règle des 34 jours par les chauffeurs belges travaillant pour le RGTR ne relève pas de notre champ de compétences.

  •  de HENRY Philippe

13 vues0 commentaire

Comments


bottom of page