top of page
  • Photo du rédacteurPARLEMENT DE WALLONIE

La formation aux métiers en pénurie des demandeurs d'emploi


Mme Laffut (MR). – Madame la Ministre, mes collègues ont rappelé les chiffres. On l’a dit, un demandeur d’emploi sur 30 formé par le FOREm ou par ses partenaires suit aujourd’hui une filière dans les métiers en pénurie. Ce sont des chiffres tellement peu encourageants. J’aurais aimé savoir comment vous les interprétez aujourd’hui. Est-ce un problème de formation ? La réforme mise en place par le FOREm porte-t-elle ses fruits ou pas du tout ? Je ne peux pas, en tout cas à titre personnel, imaginer, dans la multitude des secteurs qui sont en pénurie aujourd’hui – cela va de l’informatique à la santé en passant par l’enseignement et l’éducation, la logistique –, que les demandeurs d’emploi ne puissent trouver leur épanouissement dans l’un de ces secteurs. Comment les interprétez-vous ? Où les efforts doivent-ils être mis aujourd’hui pour essayer de trouver une solution au phénomène de sous-emploi qui est largement présent en Wallonie ? Je vous remercie.





2 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page