top of page
  • PARLEMENT DE WALLONIE

L’examen pratique du permis de conduire



  • Question écrite du 02/09/2022

  • de LAFFUT Anne

  • à DE BUE Valérie, Ministre de la Fonction publique, de l'Informatique, de la Simplification administrative, en charge des allocations familiales, du Tourisme, du Patrimoine et de la Sécurité routière

Fin juillet, il était impossible de prendre rendez-vous, pour passer son examen pratique du permis de conduire dans les centres saturés de Marche-en-Famenne, Bastogne, Arlon et Namur. Et aucune information précise n'était dispensée sur les éventuelles solutions proposées aux candidats appelés à consulter régulièrement le site de prise de rendez-vous pour profiter d'éventuels désistements. S'agit-il d'un problème récurrent propre à cette période précise où les étudiants profitent de leurs vacances pour obtenir leur permis tandis que les examinateurs prennent leurs congés annuels ? Le même problème se pose-t-il pour les candidats aux autres examens du permis de conduire ? Quelles mesures Madame la Ministre compte-t-elle prendre pour, à l'avenir, éviter ou prévenir pareille situation ?

  • Réponse du 23/09/2022

  • de DE BUE Valérie

Les centres d'examens au permis de conduire de la Province de Luxembourg étant des centres relativement petits, les aléas les perturbent plus amplement. De ce fait, à la suite de l'indisponibilité de plusieurs examinateurs liés à des maladies de longue durée ou des départs anticipés à la retraite, les centres de la province ont éprouvé quelques difficultés à répondre à l'ensemble de la demande d'examens pratiques au permis de conduire. L'engagement et la formation de nouveaux examinateurs ont permis de mieux répartir le travail et de répondre à la demande. Plus globalement, la période estivale est une période fortement sollicitée par les candidats au permis de conduire. Dans le même temps, les examinateurs ont également droit à leurs congés annuels. Les périodes de congés de ces derniers sont toutefois limitées à 15 jours en juillet - août. Les entreprises prennent plusieurs mesures dont la mobilisation du personnel excédentaire et des inspecteurs au contrôle technique également mobilisables en tant qu'examinateurs au permis. Toutefois, comme chaque année, les délais de prise de rendez-vous durant la période estivale sont un peu plus longs que pendant le reste de l'année. C'est l'occasion d'insister sur 2 éléments : la non-présentation à l'examen et le degré de formation des candidats. Plus de 10 % des examens ne sont pas effectués c'est-à-dire que le candidat ne se présente pas au rendez-vous ou n'est pas dans les conditions pour présenter l'examen. Si se présenter à un rendez-vous pris relève du savoir-vivre en société, ce comportement bloque des périodes ce qui affecte les autres candidats en rendant les délais plus longs. Par ailleurs, il est important que le candidat vérifie qu'il remplit toutes les conditions pour se présenter et qu'il dispose des documents nécessaires ainsi que, le cas échéant, son guide ou ses 2 guides mentionnés sur le permis provisoire. Le degré de formation des candidats à la conduite et de préparation à l'examen pratique a une forte influence sur la réussite à l'examen pratique. Près 40 % des candidats échouent à l'examen pratique. Si cette proportion d'échecs était moindre, nous en serions tous gagnants : satisfaction de réussir, délais de prise de rendez-vous plus courts ou inexistants, et cetera. Nous poursuivons le travail et la prise de mesures afin de réduire les délais à l'examen pratique, mais également, pour améliorer le système d'examens et la formation à la conduite automobile.

3 vues0 commentaire
bottom of page