top of page
  • PARLEMENT DE WALLONIE

L’adaptation des lignes des TEC en réponse à la demande des étudiants de l'enseignement supérieur



  • Question écrite du 06/10/2022

  • de LAFFUT Anne

  • à HENRY Philippe, Ministre du Climat, de l'Energie, de la Mobilité et des Infrastructures

À l'occasion de la rentrée scolaire dans le supérieur et face au succès rencontrés par les lignes Express auprès de la clientèle étudiante, Monsieur le Ministre déclarait que : « Pour un Ministre de la Mobilité, l'engouement constaté est avant tout un bon signe et la preuve que le redéploiement du réseau Express répond à des besoins locaux spécifiques. Le fait que les étudiants puissent en bénéficier pour 12 euros par an contribue encore, bien sûr, à ce succès et l'on note clairement un changement d'habitude de déplacement chez les jeunes, ce qui est un objectif de la mesure. S'il s'avère qu'à certains moments, la capacité des bus est insuffisante, nous pourrions la renforcer, comme nous l'avons déjà fait l'année dernière pour le dernier bus du soir. Mais nous devons bien entendu évaluer la situation avec l'opérateur. » Au vu des problèmes rencontrés par les étudiants pour, au départ de la Province de Luxembourg, rejoindre leur kot au moyen des lignes Express mises en place par le TEC, quelle est l'analyse de Monsieur le Ministre de la situation ? Quelles mesures compte-t-il mettre en place pour permettre à l'offre de répondre pleinement et dans des conditions optimales à la demande de transports de ces étudiants du supérieur ?

  • Réponse du 18/11/2022

  • de HENRY Philippe

La fréquentation des lignes Express, et a fortiori de la ligne E69, a fortement augmenté avec la rentrée scolaire. Entre les mois d’avril (2 246 validations mais avec encore quelques restrictions « Covid ») et juin 2022 (19 599 validations), la fréquentation a été multipliée par plus de 8. Le mois de septembre a encore vu la fréquentation de la ligne augmenter, avec 22410 validations (+14 % par rapport à juin 2022). Des images impressionnantes d’étudiants ne pouvant malheureusement entrer dans le bus dès Arlon ont véhiculé, et montrent tant le succès de l’abonnement à 12 euros/an que la limite de l’offre dans ce cas de figure précis. Des renforts ont rapidement été mis en place par le TEC, dans le sens où un voyage a été ajouté le dimanche soir. Un nouveau renfort de bus est en cours de préparation. De manière plus globale, Le TEC a entamé des réflexions pour revoir l’offre du dimanche et du vendredi afin de répondre au mieux aux besoins des étudiants du supérieur. Les analyses doivent encore être approfondies, notamment avec l’Autorité Organisatrice du Transport (SPW), pour dégager une solution qui puisse tenir compte des différentes contraintes financières et opérationnelles.

0 vue0 commentaire
bottom of page